Comment réussir sa rentrée Running ?

Fraichement inscrit au 10KM de Nike, sans trop avoir pris en compte les 324 Pintes et 41 Barbecue laissés du coté de Saint-Malo, la question  qui revient maintenant comme une chanson populaire (attention référence) est la suivante. Comment ne pas passer pour un bénévole sur les prochaines courses ? 

Vu que je ne suis surement pas le seul à me la poser, il me semble bon d’émettre 2 ou 3 idées comme ça, pêle-mêle pour éviter de s’auto-flageller une fois la ligne d’arrivée franchie !

L’idée la plus Smart 

Ce garçon est surement le plus perspicace de sa génération !

Après, esquiver c’est pas vraiment le genre de la maison, alors la technique de fragile on oublie …

L’idée la plus arrosée 

Dernièrement en lisant 20 minutes, je suis tombé sur cet article — >  http://bit.ly/2v1RaKo

L’article relate les anecdotes du nouveau champion olympique du 800 mètres, Pierre ambroise Bosse qui déclarait :

« Lors d’un stage en Afrique du Sud, partir avec un pote en boîte la veille d’un entraînement important, rentrer à 8 heures du mat’ et faire dans la foulée la meilleure séance du stage. Avant de conclure que « c’était peut-être la solution pour percer ».

C’est pas moi qui le dit, même si je reste un adepte de ce type de préparation. Dernier exemple en date fin Juin, sans grand succès lors des 10KM de l’équipe (Photo à l’appuie).

Conclusion : Je suis plus ou moins réfractaire à cette idée, même si je ne ferme aucune porte bien entendu  …

L’idée la plus évidente

Et si je m’astreignais à une vrai préparation ! 8H de sommeil par nuit, séance de fractionné deux fois par semaine, alimentation équilibrée et arrêt définitif de toutes boissons alcoolisés …

Quelle drôle d’idée hein ! Pas besoin de s’étendre sur le sujet quand on a un mental de Chips, on passe …

L’idée la plus mieux

Et si le secret c’était juste de s’écouter, de se faire plaisir à l’entrainement et de voir ce qu’il advient le jour-J, en gros c’est le venez comme vous êtes de Mac-Do appliqué au running.

Pas besoin de tout stopper, sans toutefois tombé dans l’excès. Après tout si l’on se réfère aux performances des membres de l’équipe, ça leur a sourit aux collègues sur les deux dernières courses (Marathon de Paris & Semi de Paris), terminées honorablement en moins de 2 et en moins de 4 heures.

Alors, une fois n’est pas coutume ça sera sans réel objectif que l’on se présentera sur les prochaines courses, si ce n’est celui de faire mieux que les collègues, et d’inscrire son nom en haut de notre « Hall of Fame » perso, qui donne un droit de chambrage sans communes mesures !

Une nouvelle compétition, intra-shapeheart s’annonce donc avec la meilleur motivation qui soit, le droit de se la raconter au bureau !!

Rappel : Pour conserver l’équité des chances il est totalement proscrit de s’adonner à un entrainement régulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *